-

La sécheresse une conséquence du réchauffement climatique

sécheresse - Image par Luis Iranzo Navarro-Olivares

Planète

La sécheresse une conséquence du réchauffement climatique

Par la rédaction

Le 26/08/2020 et modifié le 24/12/2020

 

Le réchauffement climatique est à la source de nombreuses perturbations climatiques sur tous les continents. Le phénomène touche également l'Europe et plus particulièrement la France dont les périodes de sécheresse se font plus intenses et se multiplient lors des mois d'été. 

Cette année (2020) encore, les arrêtés de restriction imposant des limitations de l'utilisation d'eau concernent un peu moins de 80 départements au début du mois d'août en raison des épisodes de sécheresse. 

Selon l'observation des cartes officielles, le phénomène vient s'installer comme une habitude chaque année, avec une intensité plus ou moins équivalente.

Quels sont les départements en sécheresse en France ?

La sécheresse concerne en France près de 79 départements aux premiers jours du mois d'août 2020. Le site gouvernemental Propluvia affiche la carte des collectivités concernées par ce phénomène chaque année. Tout comme pour l'année précédente, 4 départements ont atteint le niveau le plus haut, dit de crise : l'Yonne, la Nièvre, la Saône-et-Loire ainsi que la Côte d'Or.

La situation devenant ainsi récurrente, les autorités décident d'appliquer comme chaque année des restrictions sur l'usage de l'eau dans les départements concernés. La consommation de cette ressource est donc limitée au strict nécessaire, et seule l'utilisation pour répondre aux besoins essentiels est autorisée.

Les épisodes de sécheresse touchant la France lors des périodes estivales sont l'une des conséquences du réchauffement climatique. En raison de l'accumulation des gaz à effet de serre dans l'atmosphère, des perturbations climatiques sont observées et ont notamment pour effet la sécheresse.

 

La sécheresse, un phénomène de plus en plus fréquent

L'année 2020 bat ainsi un nouveau record selon Météo France ''troisième année consécutive que la période estivale atteind des niveaux de sècheresse jamais mesurés précédemment'' ; Cet été est le plus sec depuis le début des relevés de Météo France !

La sécheresse désigne une période prolongée avec des quantités de pluie en dessous de la moyenne dans une région donnée. L'intensité de la sécheresse dépend de la durée pendant laquelle la région reçoit des précipitations inférieures à la moyenne.

Plusieurs semaines sans pluie peuvent par exemple avoir des effets sur les récoltes, c'est un phénomène souvent appelé sécheresse éclair. Mais la période sèche peut également s'étendre sur une durée beaucoup plus longue et aboutir à une sécheresse complète qui affecterait l'approvisionnement en eau d'une région bien plus étendue.

Les scientifiques distinguent plusieurs niveaux de sécheresse, dont 3 principaux :

- La sécheresse météorologique : 

Un phénomène qui se traduit par un déficit de précipitations sur certaines parties d'un territoire. Ces dernières années, certaines régions de France connaissent cette situation lors des périodes estivales, où une carence de pluies d'environ 70 % par rapport aux moyennes de saison est remarquée.

- La sécheresse agricole : 

Désigne un assèchement des sols et se traduit surtout par des besoins non comblés en eau des cultures. Dans les sols, une humidité insuffisante est ainsi remarquée en raison d'une évaporation plus intense de l'eau due à la fois au déficit de pluies et aux températures élevées. Les conséquences de cette situation sont importantes, car la germination et la croissance des végétaux sont entravées, réduisant de manière inévitable le rendement agricole.

- La sécheresse hydrologique :

Elle fait référence à des volumes d'eau très faibles dans les ruisseaux, les rivières, les cours et étendues d'eau. Cette situation apparaît en raison d'un assèchement de l'eau à des niveaux beaucoup plus profonds, à l'instar des réserves situées dans les nappes phréatiques.

 

 L'eau et la sècheresse dans le monde

 

Quelles sont les causes de la sécheresse ?

La diminution des précipitations est l'une des deux principales causes de la sécheresse. En France, à peu près 400 milliards de mètres cubes d'eau de pluie sont comptabilisés chaque année annonce le ministère de la Transition écologique et solidaire. Près de 225 milliards de m3 de ces précipitations s'évaporent, tandis que seul le tiers restant parvient à alimenter les nappes phréatiques et les eaux de surface.

Au cours des années qui se succèdent, de moins en moins de pluies sont pourtant constatées sur le territoire. Cette quantité de précipitations souvent inférieure aux conditions normales saisonnières perturbe le cycle de l'eau et réduit le remplissage des réserves en eau situées dans les sols lors des saisons hivernales et printanières. Les épisodes de sécheresse apparaissent ainsi de plus en plus fréquemment en été, accentués par une élévation des températures favorisant l'évaporation de l'eau.

Au-delà de la réduction des précipitations, la sécheresse peut également avoir comme origine le prélèvement et l'usage excessif de l'eau. En France, près de 32 milliards de m³ d'eau douce sont ainsi prélevés, chaque année, précise le département ministériel de la Transition écologique et solidaire.

 

Quels sont les impacts de la sécheresse ?

Les périodes de sécheresse ont une multitude d'effets. Du point de vue personnel, chacun ressent les impacts de ce phénomène à travers les restrictions de l'utilisation d'eau. La sécheresse a pourtant de nombreuses autres conséquences qui sont moins perceptibles par les usagers. 

Ces autres effets vont de l'altération de la qualité de l'eau à d'autres impacts sur l'environnement, l'économie et la société qui sont directement et indirectement imputés à la sécheresse apparaissant dans une région ou sur un territoire entier.

Les épisodes de sécheresse perturbent l'environnement. Tout comme les hommes, la végétation et les animaux ont également besoins d’eau. 

En cas d'apparition d'une sécheresse, les conséquences peuvent ainsi être très importantes pour l'ensemble des espèces vivantes, à l'instar de la destruction d'un habitat ou encore une réduction de l'approvisionnement alimentaire. 

L’érosion des sols et leur baisse de qualité, la disparition de l'habitat pour les poissons ou encore l'augmentation du stress hydrique chez de nombreuses espèces sont autant de conséquences environnementales de la sécheresse.

Sur le plan économique, les conséquences de la sécheresse sont également nombreuses. Ces impacts apparaissent en raison de l'augmentation des dépenses suite au phénomène. 

Les agriculteurs dont les récoltes sont détruites ou insuffisamment développées en raison du manque d'eau doivent par exemple investir dans des systèmes d'irrigation. 

Les consommateurs des produits agricoles sont également concernés par cet effet, car les prix finaux des interventions réalisées par les agriculteurs pour une meilleure irrigation en seront impactés.

Les effets de la sécheresse sont également importants du point de vue social. Les personnes vivant dans une région touchée par une sécheresse plus ou moins longue peuvent connaître des problèmes de santé. 

 

Quelles solutions pour lutter contre la sécheresse ?

Les scientifiques n'ont pour le moment pas de réponse tranchée autour de la fréquence des épisodes de sécheresse sur les années à venir

Depuis plusieurs années, les principales mesures à prendre en cas d'apparition d'un épisode de sécheresse consiste uniquement à la limitation de l'usage de l'eau

En France, les autorités préfectorales sont en première ligne à ce sujet et lancent des arrêtés visant à restreindre l'usage de l'eau dans une région pendant une durée déterminée.

L'objectif est alors de préserver la ressource en eau en fixant comme priorité son usage uniquement pour les besoins prioritaires

Les particuliers peuvent ainsi être dans l'impossibilité d'utiliser de l'eau pour le remplissage de leur piscine ou pour l'arrosage de leur jardin. Les agriculteurs et les industriels peuvent également être concernés à travers diverses limitations comme celle de l'interdiction de l'irrigation à certains jours de la semaine ou la modification de certains procédés nécessitant beaucoup d'eau.

La sécheresse pourrait également être enrayée en agissant contre le dérèglement climatique. En tant que citoyen averti, tout un chacun est ainsi appelé à faire preuve de responsabilité en limitant son empreinte carbone et ses émissions de GES qui sont à la source de la perturbation actuelle du climat. 

À travers les écogestes individuels réalisés par chaque citoyen, les rejets de gaz polluants accélérant le dérèglement climatique sont assurés de se réduire de telle sorte que le cycle naturel de l'eau ne soit plus régulièrement bouleversé.

Je partage l'article

3

Envie de participer à la lutte contre le réchauffement climatique avec Save 4 Planet ?

Une question : posez la sur le Forum ! ou Répondez à celles posées !  

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaire(s)

icon arrow-top