-

Comment bien isoler son logement ?

Comment bien isoler son logement - image coen staal - unsplash

Habitat

Comment bien isoler son logement ?

Par la rédaction

Le 08/09/2020 et modifié le 08/03/2021

Bien isoler un logement est indispensable afin de limiter la consommation énergétique de ses occupants. Près de 59 % des dépenses en énergie dans un foyer sont constitués de l'utilisation des équipements de chauffage selon l'Agence de la transition énergétique. 

En profitant d'une bonne isolation, le confort thermique s'élève dans le logement, de manière à moins utiliser le chauffage. Voici les conseils pour bien isoler une habitation.     

Quelques astuces simples pour réussir son isolation

Avant d'envisager des travaux d'isolation de plus ou moins grande ampleur, il est possible de bien isoler son logement de manière temporaire à travers des astuces simples, rapides et sans forcément occasionner des dépenses importantes :   

 

 

- Éliminez les fuites d'air. 

Des outils simples peuvent facilement venir à bout des éventuelles fuites d'air qui laissent s'échapper la chaleur interne d'un logement. À l'aide de bandes adhésives étanches, il est ainsi possible de boucher de manière temporaire les trous et autres ouvertures de petites et moyennes dimensions. 

Parfois, les magasins spécialisés proposent également dans leurs rayons des kits d'isolation pouvant être installés sur des portes ou des fenêtres pour réduire les déperditions thermiques. 

- Conservez la chaleur dans les pièces. 

Un accessoire comme un simple rideau peut également être d'une aide efficace pour les foyers qui désirent mieux isoler leur habitation sans engager des coûts importants. Les rideaux occultant ont cet avantage de mieux contenir la chaleur dans un espace intérieur grâce à leur importante épaisseur. 

En journée, ils peuvent être ouverts afin de laisser le soleil éclairer les pièces et répandre sa chaleur naturelle, et en début de soirée, il faut les tirer afin que la bonne température soit conservée. 

    

Bien isoler sa maison en rénovant les zones les plus exposées aux déperditions thermiques 

Si les petits stratagèmes et les simples astuces ne sont pas suffisants pour contenir un maximum de chaleur dans le logement, le temps est alors venu de songer à des travaux de rénovation pour optimiser l'isolation. 

À quel endroit de la maison faut-il effectuer les travaux d'isolation ou doit-on planifier une rénovation totale pour réduire les déperditions de chaleur ? Tout dépend en réalité de l'état de l'habitation, ainsi que de critères supplémentaires comme le budget à disposition ou encore le délai de mise en œuvre. 

Dans les anciennes habitations, la toiture est l'endroit le plus exposé aux déperditions thermiques. L'air chaud a en effet une tendance naturelle à se répandre en hauteur dans une maison et à se réfugier sous la toiture. Cette situation occasionne alors des pertes de chaleur dans les autres pièces de l'habitation. Pour les maisons anciennes, l'Agence de la transition écologique recommande de débuter les travaux de rénovation au niveau de la toiture. Les combles, perdus ou habitables, doivent ainsi être isolés pour conserver un minimum de confort thermique dans les pièces inférieures d'une maison.  

Si le toit est en grande partie responsable de la perte de chaleur, soit 25 à 30 % des déperditions, les autres parties d'un logement peuvent également être à l'origine de ce phénomène. L'isolation des murs est ainsi envisageable en intervenant depuis l'intérieur de l'habitation ou à partir de l'extérieur. En fonction de la capacité financière des occupants, les ouvertures et le plancher bas peuvent également faire l'objet d'une rénovation afin d'améliorer leur résistance thermique.     

 

Conseils supplémentaires pour une isolation efficace

Même si des travaux d'isolation sont planifiés dans une habitation, quelques règles élémentaires sont à respecter afin de bénéficier de la meilleure isolation et du maximum de confort : 

- Eliminer les ponts thermiques ainsi que le renouvellement d'air excessif.

Effectuer des travaux d'isolation sans s'assurer de l'étanchéité à l'air dans les pièces de la maison est contre-productif. Si des ouvertures sont encore propices au renouvellement d'air et autres fuites après les travaux, les déperditions thermiques vont continuer. 

Les ponts thermiques sont des zones du logement qui laissent s'échapper la chaleur intérieure. Réaliser des travaux d'isolation devient inutile si ces points faibles ne sont pas concernés. Pour bien isoler sa maison, il est ainsi recommandé de résoudre la problématique des ponts thermiques en complément des travaux d'isolation proprement dits.  

 

- Veiller à une bonne ventilation de l'habitation pour éliminer l'humidité.    

L'isolation d'un logement est optimale lorsque l'air présent à l'intérieur est bien ventilé. L'atmosphère interne à une habitation est chargée en effet de vapeur d'eau qu'il faut régulièrement évacuer. 

Un système de ventilation efficace permet d'expulser cette humidité dans l'air qui peut être à l'origine d'un inconfort thermique.    

 

Pourquoi installer un double vitrage ?

L'installation d'ouvertures à double vitrage est une solution lorsque l'objectif est d'optimiser l'efficacité énergétique dans une habitation. Les conclusions des études de l'Agence de la transition énergétique sont claires : les fenêtres et autres ouvertures sont à l'origine d'environ 15 % des déperditions thermiques dans les bâtiments anciens. 

Pour venir à bout de cette problématique, l'installation d'un double vitrage est recommandé. 

 

Le double vitrage, comment ça marche ?   

Comme son nom le laisse supposer, ce dispositif repose sur un vitrage renforcé en raison de la présence de deux parois vitrées au lieu d'une seule. Entre ces deux éléments, un espace contenant un gaz neutre ou de l’air permet aux 2 vitres de ne pas entrer en contact. 

Le dispositif de double vitrage a par la suite connu une évolution, car à la place de l'air initialement injecté entre les parois, les fabricants utilisent ces dernières années du gaz krypton ou argon pour en renforcer les capacités d'isolation. 

Aujourd'hui, ces systèmes de double vitrage sont utilisables sur de nombreux types d'ouverture dans un bâtiment, des baies vitrées aux fenêtres en passant par les  portes-fenêtres.           

 

Quels avantages à installer un double vitrage ?

Dispositif reconnu pour ses performances thermiques, le double vitrage offre de nombreux avantages. Sur le plan environnemental, les systèmes à double vitrage sont très efficaces pour réduire la consommation d'énergie, que ce soit en période hivernale ou estivale. La lame d'air, cet espace étanche rempli d'air entre les parois vitrées du système, est un excellent isolant thermique.

En hiver, le dispositif empêche la chaleur de s'échapper en maintenant les pièces à une température confortable. Les occupants d'un bâtiment ont ainsi la possibilité de mieux contrôler l'utilisation du chauffage, car la chaleur est conservée sur de longues heures. En été, la présence de la lame d'air ou de gaz maintient également dans les pièces l'air frais du climatiseur, réduisant ainsi son utilisation. 

L'installation du double vitrage sur les ouvertures assure également d'autres avantages : 

- Atténuation des nuisances sonores provenant de l'extérieur.

Excellent isolant phonique, le double vitrage a cette qualité de réduire les bruits venant des parties extérieures de l'habitation. 

- Sécurité accrue.

Le double vitrage des fenêtres améliore la sécurité, car ce type de vitre est plus difficile à briser par rapport aux parois simples. 

Même si l'un des principaux défauts d'un dispositif à double vitrage reste son coût, son installation dans un habitat doit être envisagée en pensant aux effets positifs qu'il dégage sur le long terme. Le double vitrage est ainsi peut-être plus onéreux lors des travaux d'installation, mais ce système permet de réduire la dépendance énergétique et donc le montant de sa facture d'énergie

Je partage l'article

4

Envie de participer à la lutte contre le réchauffement climatique avec Save 4 Planet ?

Une question : posez la sur le Forum ! ou Répondez à celles posées !  

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaire(s)

icon arrow-top