-

Foodwatch : produits alimentaires conditionnés dans des emballages trop grands

Emballage trop grand

Consommation

Foodwatch : produits alimentaires conditionnés dans des emballages trop grands

Par la rédaction

Le 08/10/2020

« Plein de vide » : tel est le nom d’une nouvelle enquête de l'ONG Foodwatch. 

Cette organisation entend réveiller la conscience des consommateurs autour d'une pratique qu'elle pense abusive. 

L'objet de la discorde : le conditionnement des produits alimentaires. Certains articles mis en vente par les industriels sont en effet emballés dans des contenants d'une taille démesurée. Une pétition est ainsi lancée. 

L'objectif est simple : dénoncer cette pratique et pousser les industriels à y mettre fin.

Des produits alimentaires présentés dans des emballages « pleins de vide »

Se présentant comme lanceur d'alerte et contre-pouvoir citoyen, Foodwatch pointe du doigt des pratiques qui trompent le consommateur. 

L'une des dernières campagnes de cette organisation s'attaque à une situation qui s'est doucement, mais sûrement, enracinée dans le quotidien de la société de consommation : l'usage d'emballage ou de conditionnement « plein de vide ». Qui n’a jamais acheté un paquet de céréales ou un pot d’épices à moitié vides ?

Foodwatch a dès lors lancé une enquête et les retombées de son analyse sont alors édifiantes : pour certains produits alimentaires, le consommateur achète près de 68 % de « vide »

Autrement dit le produit ne représente réellement que 32 % de l’article.

 

Une pétition pour alerter les décideurs et faire cesser la pratique du « plein de vide »

Lancé mi-septembre, ce mouvement de Foodwatch entend faire changer les mœurs dans l'industrie alimentaire. 

Les supermarchés de l'Hexagone fourmillent de tels produits, considère l'organisation. En mobilisant les consommateurs, l'objectif est non seulement de sensibiliser les industriels pour que cessent ces pratiques, mais également d'alerter les pouvoirs publics pour l'élaboration d'un cadre afin de trouver une solution.

Aucun texte réglementaire ne contraint aujourd'hui les industriels à limiter le gabarit des contenants pour leurs produits. 

Foodwatch arrive ainsi à la conclusion que même si cette pratique n'est donc pas illégale, son action est née de plaintes et d'insatisfactions provenant des consommateurs. 

L'organisation est consciente que le vide dans les conditionnements tient parfois un rôle très utile de conservateur des produits alimentaires emballés. Mais dans certains cas, la taille démesurée de l’emballage ou du contenant n'est vraisemblablement motivée que pour tromper le consommateur.

Au début de la pétition, Foodwatch a en effet identifié 7 articles distribués dans les grandes et moyennes surfaces dont le conditionnement est démesuré. 

Non seulement le consommateur est en effet induit en erreur sur la véritable quantité du produit emballé, mais cette manière d'user excessivement des conditionnements n'est autre qu'une énième menace pour l'environnement.

Une semaine après le lancement de la pétition, 3 industriels ont réagi. Léa Nature, Carrefour, et Monoprix se sont ainsi engagés à faire le nécessaire pour limiter la taille du vide dans les produits visés. 

Réagissez et participez à cette action pour sensibiliser les autres industriels comme Sojasun, Lipton, Barilla et Leclerc.

 

Je partage l'article

1

Envie de participer à la lutte contre le réchauffement climatique avec Save 4 Planet ?

Une question : posez la sur le Forum ! ou Répondez à celles posées !  

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaire(s)

icon arrow-top