-

Réchauffement climatique et fonte des glaces

Fonte des glaces - Image par Pexels

Planète

Réchauffement climatique et fonte des glaces

Par la rédaction

Le 15/10/2020

La fonte des glaces

Phénomène alarmant, la fonte des glaces s’accélère selon différentes études scientifiques. Nombreux sont ceux qui imaginent que cette situation touche uniquement les territoires polaires, où les banquises fondent à un rythme soutenu. 

Pourtant les glaciers situés dans certaines régions montagneuses européennes sont tout aussi concernés. 

Pour ralentir le phénomène, les émissions de gaz polluants à l'origine du dérèglement climatique doivent être réduites.

Pourquoi cette fonte trop rapide des glaces ?

Dévoilé en 2019 dans le cadre de son 6e cycle d'évaluation, le rapport du GIEC dénommé Océan et cryosphère donne des pistes pouvant expliquer l'accélération de la fonte glaciaire. 

Ce rapport met en exergue des phénomènes étant directement ou indirectement à la source du dégel rapide des épaisses couches de glace situées à différents endroits de la planète.

Par rapport à l’ère préindustrielle, le dérèglement climatique planétaire a entraîné une augmentation de la température de 1 °C en raison des rejets de gaz à effet de serre

Au début de la décennie 2010, une équipe composée de chercheurs français de l'IRD et du CNRS avait d'ailleurs déjà souligné le lien direct entre l'augmentation des températures atmosphériques et l'accélération de la fonte glaciaire. 

Au cours de l'étude de glaciers situés dans une partie bolivienne du massif des Andes, cette équipe conjointe de chercheurs avait conclu que le dégel s'est accéléré à partir du début du XIXe siècle, le champ de glace étudié ayant reculé de 2 km depuis cette époque.

 

Quels sont les territoires concernés ?

Aucun territoire n'est épargné et la fonte glaciaire touche bien évidemment le continent européen, et notamment la France, dans les Alpes. Les images du recul de la Mer de Glace située dans le massif du Mont-Blanc illustrent de manière impressionnante le phénomène. Ce glacier d'une superficie de 40 km² et de 7 km de long se réduit chaque année un peu plus et beaucoup de scientifiques prédisent sa disparition totale.

Tout comme ce glacier localisé près de Chamonix, de nombreux champs de glace dans les Alpes fondent, comme c'est le cas près de la commune italienne de Courmayeur. Dans leurs scénarios les plus pessimistes, des chercheurs suisses évoqueraient même une disparition d'environ 90 % des glaciers alpins en 2100 si le dérèglement climatique actuel n'est pas stabilisé.

Dans d'autres régions du globe, la fonte glaciaire est également observée. S'ajoutant à la fonte de la banquise de l'Arctique, l’Alaska est l'une des régions les plus durement touchées par le phénomène révèlent les études d'une équipe de chercheurs internationaux de l'université de Zurich. 

D'autres territoires comme le Groenland ou le sud de la chaîne montagneuse andine, en Amérique du Sud, et même l'Afrique de l'Est, avec les régions enneigées du Kilimandjaro sont également concernés.

 

Fonte glaciaire accélérée : quelles conséquences pour la planète ?

L'accélération de la fonte glaciaire est non seulement une menace pour l’environnement, mais aussi pour l'espèce humaine :

- Les glaciers qui dégèlent en haute montagne deviennent un risque pour les populations localisées en aval en raison des éventuelles catastrophes comme les avalanches, les inondations, les glissements de terrain.

- L'absence de glaciers entraînerait l’assèchement de cours d’eau et l’absence d’irrigation de cultures, qui engendreront des déplacements de populations voire des famines.

- L'eau qui découle de la fonte des glaciers se retrouve dans la mer, augmentant de manière significative le niveau des océans. Le GIEC souligne qu'au cours du XXe siècle, la hausse du niveau de la mer est d'environ 15 cm et le phénomène se poursuit. 

Si les émissions excessives de GES ne sont pas contrées, en 2100 le niveau des océans pourrait augmenter de 60 à 110 cm.

- Selon certains chercheurs, la fonte de la banquise arctique aurait également des influences sur les conditions climatiques entraînant des perturbations de flux atmosphériques dans certains endroits du globe, et notamment en Europe. 

Ces grandes superficies de glace réfléchissent l'énergie solaire et contribuent ainsi à une régulation naturelle des températures

Boucle de rétroaction positive - infographie Julie Blanc

Lorsque leur surface diminue anormalement, la réflexion de l'énergie solaire est moins importante avec pour conséquence une augmentation des températures et l'apparition de perturbations atmosphériques.

- D'autres observations indiquent également que la fonte de la banquise arctique provoquerait le rejet d'une quantité importante de GES. 

Près de 1,7 milliard de tonnes de CO2 et méthane serait ainsi libéré dans l’atmosphère en raison d'un trop rapide dégel des champs de glace.

 

Chiffres et repères autour de l'accélération de la fonte glaciaire

Masse totale de glace fondue enregistrée sur l'ensemble de la Terre entre 1961 et 2016 :

- 9 625 gigatonnes, soit plus de 9 000 milliards de tonnes réparties comme suit :

- Alaska, 3 019 milliards de tonnes.

- Groenland, 1 237 milliards de tonnes.

- Glaciers de la Patagonie dans le sud des Andes, 1 208 milliards de tonnes.

- Zones Arctique du Canada, 1 069 milliards de tonnes.

- Russie, 1 044 milliards de tonnes.

- Archipel du Svalbard, en Norvège, 687 milliards de tonnes.

Ce constat alarmant est mis en exergue par une équipe de chercheurs de l’Université de Zurich, dans une analyse publiée dans la revue scientifique Nature.

Zones montagneuses menacées par la réduction de l'épaisseur de la glace :

- Les Carpates, en Europe Centrale.

- Les Andes.

- Le Kilimandjaro.

 

Définitions :

- Le glacier est une masse de glace qui se forme sur la terre ferme en raison du cumul de neige. Près de 79 % de l'eau douce de la planète serait renfermée dans les glaciers. Les champs de glace situés dans les régions de haute montagne sont des glaciers.

- La banquise provient de la congélation de l'eau salée. Cet amas de glace se forme lors des périodes hivernales dans les pôles lorsque la température baisse en dessous de - 1,8° C.

- Une calotte glaciaire est un glacier dont la superficie et l'épaisseur sont très importantes, leur profondeur pouvant dépasser jusqu'à 2 ou 3 milliers de mètres.

 

Sources :

https://www.ipcc.ch/site/assets/uploads/sites/3/2019/09/SROCC_PressRelease_FR.pdf

https://www.inee.cnrs.fr/fr/cnrsinfo/le-giec-adopte-le-rapport-special-sur-locean-et-la-cryosphere-dans-le-contexte-du

https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwjc1bSVqLHsAhWpaRUIHdlpCAYQFjADegQIGhAC&url=https%3A%2F%2Fwww.ird.fr%2Fcontent%2Fdownload%2F29091%2F227185%2Fversion%2F3%2Ffile%2FFAS377f-web.pdf&usg=AOvVaw0zDj3106bi29i2zEBNuRed

http://www.cnrs.fr/CNRS-Hebdo/alpes/lettre.php?numero=151

https://www.escalade-montagne.fr/mer-de-glace-chamonix-climat/

https://www.lci.fr/population/fonte-des-glaciers-on-est-en-train-de-perdre-la-bataille-previent-le-climatologue-herve-le-treut-2161179.html

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/rechauffement-climatique-glaciers-alpes-risquent-fondre-90-2100-1652812.html

https://landsat.gsfc.nasa.gov/glaciers-lose-9-trillion-tons-of-ice-in-half-a-century/

http://www.meteofrance.fr/actualites/75877772-ocean-et-cryosphere-que-faut-il-retenir-du-rapport-du-giec

https://www.natura-sciences.com/environnement/fonte-banquise-arctique527.html

https://landsat.gsfc.nasa.gov/glaciers-lose-9-trillion-tons-of-ice-in-half-a-century/

https://www.geo.fr/environnement/a-cause-du-changement-climatique-le-sol-gele-de-larctique-serait-devenu-un-emetteur-de-carbone-198333

https://www.alloprof.qc.ca/fr/eleves/bv/sciences/les-glaciers-et-la-banquise-s1344

 

Je partage l'article

5

Envie de participer à la lutte contre le réchauffement climatique avec Save 4 Planet ?

Une question : posez la sur le Forum ! ou Répondez à celles posées !  

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaire(s)

icon arrow-top