-

Les cosmétiques bio et l’environnement

cosmetique bio - Image par silviarita

Consommation

Les cosmétiques bio et l’environnement

Par la rédaction

Le 04/05/2021 et modifié le 19/05/2021

 

Pour une grande partie de la population, l’utilisation des cosmétiques est quotidienne. Ces produits majoritairement dédiés à la beauté et à une bonne hygiène corporelle peuvent être source de questionnement : qu’en est-il de leurs effets sur l’environnement ? 

Certains de ces produits se distinguent néanmoins grâce à leur certification « bio », gage de respect de la nature et de la biodiversité.

 

Cosmétiques bio : des composants respectueux de la nature

Si la certification bio se mérite en matière de produits alimentaires, c’est également le cas dans le secteur des cosmétiques. Les produits de beauté et d’hygiène qui bénéficient de cette distinction sont conçus à partir d’éléments biologiques et naturels.

Les végétaux biologiques destinés au domaine des cosmétiques sont issus de processus favorisant la conservation des écosystèmes

Pour sauvegarder au mieux la biodiversité, les pratiques agricoles écologiques consistent à ne pas faire usage d’actifs et d’engrais chimiques, fortement responsables de la pollution des sols et des ressources naturelles souterraines.

Les espèces végétales entrant dans la composition des cosmétiques bio poussent ainsi de manière naturelle, à partir de semences ou de plants soigneusement sélectionnés selon une charte et un cahier des charges stricts. 

Si le recours à des engrais est nécessaire, la fertilisation est alors uniquement réalisée avec des produits naturels d’origine végétale ou animale

Grâce à ces pratiques privilégiant les intrants naturels, les cosmétiques bénéficiant de la certification bio sont assurés d’être respectueux des équilibres naturels.

A l’usage, les cosmétiques génèrent également des résidus qui sont évacués à travers les eaux usées des foyers, ainsi leur utilisation n’est pas sans conséquence sur l’environnement. Ces déchets liquides s’écoulent à travers les canalisations pour rejoindre des stations d’épuration avant d’être évacués vers des ruisseaux, rivières, lacs et autres cours d’eau naturels. Il est donc primordial que les résidus issus des cosmétiques ne contiennent pas d’actifs chimiques

Dans cette optique, la certification bio permet de s’assurer qu’aucun intrant chimique n’est utilisé dans l’élaboration du produit cosmétique.

 

Les cosmétiques bio : et leur emballage ?

Au-delà des processus d’élaboration du cosmétique, la certification bio peut également s’étendre à d’autres critères, à l’instar du conditionnement des produits. Certains référentiels prennent en effet en compte l’ensemble du cycle de vie du produit cosmétique et de son conditionnement avant de lui décerner la certification.

L’emballage du cosmétique est-il recyclable, sa fabrication a-t-elle occasionné une grande consommation d’énergie ou provient-il d’un processus de recyclage ? 

Autant de facteurs qui sont évalués avant que les produits ne reçoivent leur certification. 

Dans l’univers des cosmétiques, la mention « produit bio » est ainsi le gage d’un article respectueux des écosystèmes. 

Le contenu de ces produits se conforme à une charte rigoureuse lors du processus d’élaboration et le cycle de vie du contenant ne présente que des effets limités sur l’environnement.

Je partage l'article

4

Envie de participer à la lutte contre le réchauffement climatique avec Save 4 Planet ?

Une question : posez la sur le Forum ! ou Répondez à celles posées !  

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaire(s)

icon arrow-top