-

Pourquoi moins manger de viande, quelles viandes manger, dans quelles quantités ?

Quelle viande manger

Alimentation

Pourquoi moins manger de viande, quelles viandes manger, dans quelles quantités ?

Par la rédaction

Le 14/04/2020 et modifié le 08/03/2021

Dans les pays occidentaux, la viande est au menu quotidiennement depuis la moitié du XXe siècle. En France, chaque personne en consomme environ 87,5 kilos par an. Source de nutriments, la consommation de protéines animales ou végétales est nécessaire à l'organisme. Pourtant, la production de viande engendre des impacts importants sur l'environnement. Quand elle est consommée en trop grande quantité, elle peut être aussi à l'origine de troubles sur la santé.

Nombre d'animaux d'élevage tués tous les ans par l'Homme

Nombre d’animaux d'élevage tués tous les ans par les humains - schéma Julie Blanc

 

La production de viande et les émissions de gaz à effet de serre

La forte accumulation des gaz à effet de serre (GES) dans l'atmosphère est à l'origine du réchauffement climatique. L'Homme est l'un des premiers responsables de ce phénomène en raison de ses activités. Si les rejets de gaz carbonique issus du transport viennent rapidement à l'esprit, beaucoup ignorent que l'élevage est à l'origine d'une proportion très importante des GES émis dans l'atmosphère. 

 

Viande et produits laitier responsables de GES - Julie Blanc infographie

 

La FAO, Food & Agriculture Organisation, autrement dit l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture dispose de données importantes permettant de faire le lien entre l'élevage et les émissions de GES. Afin d'atteindre un poids idéal pour la consommation, chaque animal est nourri de quelques mois à quelques années.

 

 Elevage en France pollution - Infographie Julie BLanc

 

La production de l'alimentation de ces animaux, est responsable de 46,7 % des émissions de GES de la filière élevage rapporte la FAO. La fermentation entérique des ruminants produit quant à elle 39,1 % des émissions de GES (de la filière élevage). Ce processus digestif caractéristique à certains mammifères comprend les flatulences et autres rots à l'origine des émissions de méthane, un gaz présent en petite quantité dans les GES, mais retenant 84 fois plus de chaleur que le CO2.  

 

Elevage KG équ CO2 par Kg de protéine - Schéma Julie Blanc - Infographie

Dans le monde, plus de 320 millions de tonnes de viande sont produites par an rappellent les dernières statistiques de la FAO. La production de cet important volume de viande génère une pollution importante nuisant à l'environnement.

En 2005, l'organisation estime que l'élevage rejette à lui seul 14,5 % des GES d'origine anthropique.

Il est donc nécessaire d'intervenir à l'autre bout de la chaîne en ayant le réflexe de consommer moins de viande quotidiennement : moins de demandes de viande impliquent moins de production.

 

Gaz à effet de serre de l'élevage - Schéma Julie Blanc - Infographie

 

L'exploitation animale pour la viande à l'origine de l'occupation et de la dégradation des sols

Couvrir les besoins en viande des consommateurs amène les producteurs à abattre chaque année 65 milliards d'animaux. Avant d'arriver sous forme de viande dans l'assiette, ces dizaines de milliards de bêtes sont élevées, nécessitant de grandes étendues de terre.

L'élevage du bétail par exemple a besoin à lui seul de 70 % de la surface agricole mondiale selon la FAO.

Ces terrains sont utilisés pour le pâturage et pour l'aménagement des cultures destinées à nourrir les animaux. 

Part mammifères - Schéma Julie Blanc Infographie

En hiver le bétail se retrouve le plus souvent en stabulation, la production de fourrage et de céréales est donc nécessaire. De plus en plus d'insecticides, d'engrais et d'herbicides sont ainsi utilisés à cet effet, dégradant les sols en les rendant de moins en moins fertiles. Si la consommation de viande se poursuit à ce rythme effréné, il est certain que l'exploitation des terres ne fera que décupler. 

 

Quelles viandes manger, dans quelle quantité ?

Risque accru d'obésité, de diabète, de cancer, mais aussi de problèmes cardiovasculaires, les consommateurs sont soumis à de nombreux dangers quand la viande est présente en trop grande quantité dans les assiettes. Ainsi réduire sa consommation de viande est essentiel pour la planète et la santé. 

Santé Publique France recommande de limiter sa consommation de viande à 500 grammes par semaine. Selon ces chiffres il est donc important de prioriser la consommation d’oeufs et de volailles.

 

Equivalent CO2 pour la production d'1 kg de viande :

Empreinte Carbone Viandes - Schéma Julie Blanc

Selon les données de la FAO, un classement de la quantité de GES émis selon le type de viande produit est riche en enseignements :

  • le poulet est issu de la chaîne de production la moins polluante, émettant seulement 6,9 kg de GES pour 1 kg de viande produite ;
  • la dinde, 10,9 kg de GES ;
  • la viande porcine, 12,1 kg de GES ;
  • la viande bovine, 27 kg de GES ;   
  • la viande d'agneau, 39 kg de GES.

 

Les émissions de CO2 de l'élevage dans le monde

Emission de CO2 élevage monde : schéma

 

Les besoins en eau des aliments pour produire 1 kg :

Besoins en eau des aliments pour produire 1 kg - schéma Julie Blanc

 

Réagissez : êtes-vous prêt à consommer différement et diminuer votre consommation de viande pour votre santé et le bien de l'environnement ?  

Je partage l'article

12

Mes gestes pour la planète

Mes gestes pour la planète

Polo

Je ne mange presque plus de viande rouge ! C'est assez facile on prend vite l'habitude ;) Quand il m'arrive d'en manger les animaux sont élevés en pleine nature dans de bonnes conditions (se renseigner est facile !).

Envie de participer à la lutte contre le réchauffement climatique avec Save 4 Planet ?

Une question : posez la sur le Forum ! ou Répondez à celles posées !  

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaire(s)

icon arrow-top