-

Fruits et légumes qui contiennent le moins de pesticides

Fruits et legumes les moins pollués Image par Foto-Rabe

Alimentation

Fruits et légumes qui contiennent le moins de pesticides

Par la rédaction

Le 15/05/2020

Chaque année, l’ONG américaine Environment Working Group publie la liste très attendue des fruits et légumes les plus “sales” et les plus “propres”.

L’étude porte sur les variétés végétales qui enregistrent les plus importants ou les plus faibles taux de résidus de pesticides. 70% des produits en contiendraient et près de 180 pesticides différents seraient décelés.

La plupart des pesticides sont pulvérisés sur les fruits et légumes. Avec un lavage et un séchage minutieux, on peut espérer que les produits chimiques n’ont que peu pénétré à l’intérieur de l’aliment. 

Puis il y a les produits dont la peau n’est pas comestible ou qui peuvent s’éplucher. Enfin, quand le fruit ou le légume se mange tel qu’il se présente, on ne peut pas faire grand chose…

Vous n’avez plus envie de manger des fruits et légumes en nous lisant ? Rassurez-vous, certains aliments restent “clean” comme on dit, avec seulement 1% des échantillons de maïs ou d’avocat qui contenaient des résidus. En outre de très nombreux agriculteurs bio avec en général de petites productions ne traitent pas du tout leurs fruits et légumes.

 

Légumes les moins pollués en 2020 :

Schéma légumes les moins pollués en 2020 image

Avocat, Maïs (en épi, c’est meilleur qu’en conserve !), Oignon, Betterave, Petits pois, Aubergine (on pense à l’éplucher), Asperge, Chou / Chou-fleur, Brocolis, Patates douces, Potirons, Navets

 

Fruits les moins pollués en 2020 :

Schéma fruits les moins pollués

Ananas, Mangue, Papaye, Kiwi, Pamplemousse, Orange, Melon vert, Pastèque, Prunes, Mirabelles

Il est facile de remarquer que tous ces fruits ont des peaux épaisses qui les protègent. Ainsi les pesticides ne peuvent que très rarement pénétrer dans la chair, contrairement aux tomates, aux fraises ou aux cerises. 

L'essentiel des pesticides, et particulièrement les insecticides, sont pulvérisés sur les fruits et légumes et se déposent à l’extérieur du produit. Les végétaux poussant à l'intérieur de la terre sont donc moins susceptibles d'être contaminés.

Une autre façon de se protéger est de favoriser la consommation de fruits et légumes qui ont poussé près de chez vous. Ceux-ci voyageant moins, ils sont souvent moins arrosés de traitements destinés à prolonger leur conservation.

Mieux vaut donc opter pour les fruits et légumes de saison et de producteurs locaux !

Je partage l'article

2

Envie de participer à la lutte contre le réchauffement climatique avec Save 4 Planet ?

Une question : posez la sur le Forum ! ou Répondez à celles posées !  

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaire(s)

icon arrow-top