-

Un nouveau label : Bio, Français, Équitable.

Un nouveau label : Bio, Français, Équitable - image Pixabay

Alimentation

Un nouveau label : Bio, Français, Équitable.

Par la rédaction

Le 23/05/2020 et modifié le 08/03/2021

Un label bio et équitable dans un contexte favorable :

Consommer transparent. Voilà le tournant que les consommateurs ont entamé dès l'apparition des Appellations d'origine Contrôlées (AOC) en 1935. Dans une démarche responsable, les clients cherchent à comprendre ce qu'ils ont dans leurs assiettes à travers des signaux explicites.

Après le label Agriculture Biologique (AB) et la création de la World Faire Trade en 1989, la Fédération nationale d’agriculture biologique (FNAB) allie en 2020 commerce équitable et bio dans un nouveau label : Bio, Français, Équitable.

Un label basé sur une juste rémunération des producteurs locaux

La démarche de la Fnab s'inscrit dans l'actualité. Afin de répondre à la crise du secteur agricole, le label certifie une juste rémunération des travailleurs du secteur. Le distributeur s'engage à sélectionner des producteurs locaux et à fixer ses prix en accord avec eux. Enfin, la firme doit verser à l'exploitant 1% des revenus issus du produit. Cette recette doit permettre à l'agriculteur d'investir et de rester compétitifs. Ainsi est favorisée la transition agricole vers des circuits courts.

Circuit court - Schéma Julie Blanc

La priorité de la FNAB est de maintenir un tissu de fermes diversifiées et de faciliter l'accès de tous les consommateurs à des produits biologiques et locaux. Suite à la crise sanitaire du covid-19, consommer local devient presque une norme.

En ce qui concerne la certification biologique, le distributeur doit choisir un producteur qui est déjà titulaire du label AB.

Label bio francais equitable

Qu'en est-il aujourd'hui ?

Le distributeur Picard a collaboré à la mise en place du cahier des charges. En février 2020, le Président de la chaine affirmait sa volonté « d’accompagner la transition agricole en mettant en avant des produits bios, paysans, équitables ». Si 70% des produits du groupe sont d'origine française, les produits bio ne représentent que 10% des articles en magasin. À travers ce label, Picard souhaite multiplier par cinq le nombre de produits biologiques dans ses rayons.

 

Circuit court

 

Toutefois, la mise en place d'une coopération entre exploitants et distributeurs n'est pas toujours un succès. Si, dans le Sud-Ouest, Picard est parvenu à transformer et distribuer des produits locaux, en Bretagne, la firme n'est pas encore parvenue à obtenir des prix assez bas pour être rentable.

Cahier des charges de ce nouveau label

Réagissez : Que pensez-vous de ce nouveau label ?

Je partage l'article

2

Envie de participer à la lutte contre le réchauffement climatique avec Save 4 Planet ?

Une question : posez la sur le Forum ! ou Répondez à celles posées !  

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaire(s)

icon arrow-top