-

Le Bio contient-il des pesticides ?

Le bio contient il des pesticides image par Markus Spiske

Alimentation

Le Bio contient-il des pesticides ?

Par la rédaction

Le 27/05/2020 et modifié le 04/01/2021

Les produits agricoles bio se sont largement popularisés auprès des consommateurs. À la différence d'une production conventionnelle qui comporte une quantité importante de substances chimiques, ces produits se démarquent en raison d'une agriculture plus respectueuse de l'environnement. Tout comme les produits issus d'une agriculture intensive, les produits bio peuvent cependant eux aussi présenter des traces de pesticides. Les aliments bio représentent-ils un danger pour la santé et l'environnement ?

Le bio et les résidus de pesticides

En raison des risques présentés par les aliments cultivés à l'aide de pesticides synthétiques, les produits bio connaissent un succès grandissant auprès des consommateurs souhaitant préserver leur santé. Pourtant, ces produits ne sont pas tous exempts de pesticides, comme l'indique l'étude de l'autorité européenne de sécurité des aliments Efsa menée entre 2013 et 2015. 

Sur les produits bio testés, 6,5 % contiennent des traces d'au moins un résidu de pesticide. Les aliments non bio avec les mêmes traces de pesticides représentent quant à eux 44 % du lot (soit 7 fois plus). Parmi les aliments bio testés positifs aux traces de pesticides, seule une portion de 0,2 % surpasse la limite maximale de résidu autorisée, contre 2 % pour les produits issus d'une agriculture traditionnelle (soit 10 fois plus de traces de pesticides au delà de la limite dans l'agriculture conventionnelle).

 

L'usage des pesticides est-il autorisé pour les produits bio ?

Les consommateurs sont nombreux à penser que les produits biologiques ne contiennent pas de pesticides. Pourtant les pesticides sont autorisés par la réglementation de l'agriculture bio en France et en Europe. Près de 30 % des 68.000 tonnes de produits phytosanitaires vendus en France sont autorisés dans l'agriculture bio dont les pesticides tels que le sulfate de magnésium et le chlorure de sodium. 

Pour pouvoir être utilisées dans l'agriculture biologique, ces substances doivent être d'origine naturelle, qu'elle soit animale, végétale ou minérale. Ces pesticides se distinguent donc des produits chimiques utilisés dans l'agriculture conventionnelle totalement synthétisés en laboratoire.

 

L’usage très limité de pesticides chez les petits producteurs

Contrairement au bio de grande surface les petits producteurs bio locaux font en général un usage extrêmement limité voire nul de pesticides, herbicides et fongicides. 

 

Quels effets sur l'environnement ?

Dans l'optique de préserver la biodiversité, l'agriculture biologique vise à réduire l'impact des méthodes de production sur le long terme. L'usage de pesticides naturels dans l'agriculture se présente notamment comme une alternative plus sûre aux produits agrochimiques qui érodent les sols et diminuent ses réserves d'éléments nutritifs. 

Les nappes phréatiques sont également polluées par ces substances nocives, s'infiltrant dans les sols cultivés pour contaminer l'eau. Se tourner vers une agriculture biologique permet donc de diminuer les risques de pollution et préserver la qualité de l'eau. 

L'utilisation de pesticides naturels permet également de réduire l'usage des produits issus de combustibles fossiles, diminuant ainsi la quantité de CO2 émis dans les activités agricoles. Par ailleurs, l'impact sur la biodiversité est également réduit puisque l'équilibre entre les divers êtres vivants n'est pas perturbé par la présence de substances agrochimiques hautement nocives.

Bien que les pesticides d'origine naturelle soient moins dangereux que les produits chimiques utilisés dans l'agriculture conventionnelle, ils peuvent cependant avoir des répercussions variées sur l'environnement. 

Le sulfate de cuivre, un pesticide autorisé par la réglementation de l'agriculture bio représente notamment une menace pour les organismes aquatiques selon les études menées par l'ANSES, l'Agence nationale de la sécurité sanitaire de l'alimentation et du travail. 

Les conséquences dépendent toutefois des doses de pesticides utilisées et d'autres contextes particuliers. 

 

Réagissez : que pensez-vous de l'usage des pesticides biologiques ?

 

Je partage l'article

0

Envie de participer à la lutte contre le réchauffement climatique avec Save 4 Planet ?

Une question : posez la sur le Forum ! ou Répondez à celles posées !  

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaire(s)

icon arrow-top