-

Permaculture facile

Permaculture facile Photo de Tania Malréchauffé

Alimentation

Permaculture facile

Par la rédaction

Le 03/06/2020 et modifié le 08/03/2021

Étudions l’aspect pratique de la permaculture et découvrons ce que l’on définie comme étant la permaculture et les techniques sur lesquelles elle est basée pour cultiver facilement. 

On entend souvent parler de buttes, et nous présenterons cette notion pour la comprendre. Nous verrons les familles de légumes à planter sur une butte et l’importance du paillage.

Définition de la permaculture ?

Le terme permaculture est une contraction de l’anglais « permanent agriculture », créé par les chercheurs australiens Bill Mollisson un biologiste et David Holmgren.

La permaculture est avant tout une philosophie invitant à observer la nature dans le but de créer un écosystème vertueux qui puisse s’inspirer du vivant afin de produire une alimentation saine en abondance dans le respect de son environnement. 

Elle repose sur 3 principes : Prendre soin de l’humain, prendre soin de la terre, partager les ressources équitablement.

 

Les techniques de la permaculture

La permaculture, d’autre part, se décline en techniques de jardinage « révolutionnaires » qui permirent au concept d’être plus largement connue. On entend très souvent parler des buttes et du paillage, ce sont, en effet, des pratiques qui assurent de très intéressants résultats, voire même une abondance végétale. Voyons comment cela fonctionne :

Les buttes de permaculture sont utilisées pour les cultures potagères notamment. Elles sont variées, et ne répondent pas toutes à la même définition. On parle ainsi de buttes en lasagne, de trou de serrure, de Hugelkultur, de butte bio-intensive. De façon globale, il s’agit d’un enrichissement du sol à base de matière organique qui se décomposera progressivement. Ce faisant, elle restituera au sol des éléments nutritifs issus de sa décomposition, des minéraux notamment, du carbone, de l’azote par exemple.

 

Une technique en particulier : Les lasagnes

La technique de lasagne est très intéressante car elle permet de créer un sol riche là ou la terre est pauvre ou inexistante. Cela consiste, comme en cuisine, à créer des couches successives, de 5 à 10 cm chacune, en commençant par une première couche de « cellulose » faite de matière sèche (papier, carton, toile de jute ou foin).

Cette couche doit être épaisse car c’est elle qui étouffera les herbes non désirées situées sur le sol d’une part, et constituera une réserve de carbone. Arroser abondamment avant de passer à la couche suivante. 

Ensuite, vient la seconde couche, qui consiste à déposer de la matière organique moins sèche telle que des branchages. Il faudra de la même façon imbiber d’eau pour permettre de déclencher la décomposition. 

Vient ensuite une nouvelle couche d’éléments plus fins et plus « humides » tels que du compost, des restes de tonte, des restes de cuisine. 

Le tour est joué, il ne reste plus qu’a faire un paillage conséquent et généreux afin de conserver l’humidité au sein de cette butte. La terre créée sera très riche en matière organique. 

La lasagne doit être exposée au sud, dans une zone plutôt ensoleillée et protégée des vents. La préparation de la lasagne en hiver permettra de démarrer une plantation dès le printemps.

 

Les légumes qui apprécient la permaculture et ceux qui ne l'aiment pas !

En utilisant cette technique vous pourrez planter des légumes gourmands en matière organique tels que les tomates, les poivrons ou les courges. De nombreux autres légumes pousseront aussi bien dans une lasagne : courgettes, aubergine, concombre, choux, salade, melons. 

Par contre les carottes, et tous les légumes racines ne font pas bon ménage avec les lasagnes. Il en est de même pour les alliacés (ail, échalote) et l'oignon qui n’apprécient guère le substrat.

Je partage l'article

1

Envie de participer à la lutte contre le réchauffement climatique avec Save 4 Planet ?

Une question : posez la sur le Forum ! ou Répondez à celles posées !  

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaire(s)

icon arrow-top