-

Agir contre le réchauffement climatique : perception erronée du public

Image par Tumisu

Planète

Agir contre le réchauffement climatique : perception erronée du public

Par la rédaction

Le 10/06/2021 et modifié le 10/06/2021

Depuis 2016, l'institut de sondage Ipsos réalise des enquêtes à très grande échelle visant à démontrer l'écart qui existe entre la perception d'un sujet par le public et sa réalité statistique. En 2021, l’étude s'est focalisée sur la connaissance des actions individuelles les plus efficientes contre le réchauffement climatique

Les résultats sont sans appel : les gestes les plus efficaces ne sont pas toujours les plus plébiscités par les répondants. Des efforts de sensibilisation restent à faire.

 

Une perception erronée à l'échelle mondiale 

L'édition 2021 de l'enquête « Les périls de la perception » d'Ipsos constitue une véritable mine d'informations. Le rapport montre une idée assez précise de la façon dont le grand public considère l'impact de ses actions au quotidien sur le climat. Le sondage a été réalisé auprès de 21 011 personnes âgées de 18 à 74 ans résidant dans une trentaine de pays. 

Pour éviter que les résultats ne soient biaisés, Ipsos a choisi des répondants représentatifs de la population adulte dans les pays développés, comme l'Espagne, la Grande-Bretagne, l'Italie, le Japon et l'Allemagne, entre autres.

Pour les autres pays, comme le Mexique, la Malaisie, l'Inde et la Hongrie, l'institut a demandé l'avis d'un groupe de répondants résidant dans les milieux urbains, de la classe moyenne et considérés comme les plus sensibilisés aux actualités du moment. 

Malgré ces mesures, l'étude a mis en lumière une méconnaissance évidente des actions les plus efficaces contre le réchauffement climatique. L'institut a présenté une liste de solutions, toutes connues pour réduire notre empreinte carbone au quotidien et a demandé aux participants d'identifier les trois gestes les plus bénéfiques pour l'environnement. La majorité des répondants n'a pas trouvé le bon ordre.

 

Les actions les plus prisées sont les plus inefficaces 

L’institut Ipsos liste 9 actions qui aident le plus à réduire l'empreinte carbone au quotidien. Par ordre d'efficacité:

  1. Avoir un enfant de moins
  2. Ne pas posséder de voiture
  3. Éviter les vols de plus de 6 heures
  4. Adopter les énergies renouvelables
  5. Conduire une voiture électrique ou hybride
  6. Manger végétalien
  7. Recycler le maximum de produits
  8. Sécher ses vêtements à l'air libre
  9. Utiliser des ampoules basse consommation

 

augmentation population augmentation temperature

L'étude montre d'emblée que les sondés ont une haute opinion de leur connaissance concernant les gestes pour lutter contre le réchauffement climatique. 

Ils sont 69 % à revendiquer «connaître les actions individuelles à mettre en œuvre » pour lutter contre le dérèglement climatique. 

Pourtant, au moment de classer les propositions d'Ipsos, les répondants plébiscitent majoritairement les gestes les moins efficaces. Ils croient que le recyclage (59%), l'adoption des énergies renouvelables (49%) et le remplacement d'un véhicule thermique par un modèle hybride ou électrique (41%) sont les actions les plus « eco-friendly ». En réalité, ces actions individuelles sont classées respectivement 7e, 4e et 5e sur la liste.

Seulement 11 % des répondants pensent qu'avoir un enfant en moins est le geste le plus bénéfique pour le climat. Cette action individuelle permet en réalité de réduire ses émissions carbone de 58 tonnes par an. Les deux autres mesures les plus efficaces autrement dit ne pas posséder de voiture et éviter les vols de plus de 6 heures, ont été sélectionnées par 17 % et 21 % du panel.

 

Meilleures façons de réduire empreinte carbone

 

Pas d'exception française 

Cette méprise générale concerne aussi les Français. 70 % des répondants de l'Hexagone identifient le recyclage comme le geste le plus bénéfique pour le climat. « Sécher ses vêtements à l'air libre » arrive en seconde position (40%) et « utiliser des ampoules basse consommation » complète le podium (37 %). Pourtant, 72 % des Français croient connaître les solutions les plus efficaces contre le dérèglement climatique.

Le sondage d'Ipsos nous enseigne au moins une chose : les opérations de sensibilisation des pouvoirs publics, des associations et de tous les acteurs engagés contre le réchauffement climatique ont un réel impact sur l'opinion du public. 

Seul problème, ces campagnes manquent de précision et peuvent induire la population en erreur. Des efforts supplémentaires s'avèrent nécessaires pour pousser la population à adopter les gestes réellement efficaces contre le réchauffement climatique.

 

Je partage l'article

2

Envie de participer à la lutte contre le réchauffement climatique avec Save 4 Planet ?

Une question : posez la sur le Forum ! ou Répondez à celles posées !  

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaire(s)

icon arrow-top