-

Qu'est-ce que l'agroécologie ?

agroecologie def Image par TF3000

Alimentation

Qu'est-ce que l'agroécologie ?

Par la rédaction

Le 08/05/2020 et modifié le 08/03/2021

Qu'est-ce que l'agroécologie ?

Pour répondre à l’augmentation démographique, les exploitations agricoles maximisent leur rendement et continuent de se transformer grâce à l'utilisation de produits phytosanitaires et à la mécanisation. Ces pratiques issues de l'agriculture intensive mettent pourtant en péril l'environnement

Un nouveau modèle d'agriculture doit être vulgarisé, l'agroécologie, conciliant exploitation agricole des terres avec respect de l'environnement.

Agroécologie : pour une agriculture durable en adéquation avec les écosystèmes

Les procédés et les techniques agricoles les plus répandus aujourd'hui ont pour objectif de maximiser le rendement. Usant d'un volume important à la fois d'intrants externes et de ressources, le modèle agricole d'aujourd'hui a de sérieuses conséquences sur l'environnement. 

Parmi ces effets, à la déforestation massive s'ajoutent la pénurie d'eau, l'épuisement des sols, la perte de biodiversité, sans oublier les émissions importantes de gaz à effet de serre. Environ 13,5 % des GES émis proviennent du seul secteur agricole au niveau mondial.

Ainsi, pour coller aux enjeux du développement durable, l'approche de l'agroécologie prend de plus en plus d'ampleur. Le terme ainsi que la notion initiale d'agroécologie ne sont pourtant pas apparus tout récemment. Ils sont même utilisés pour la première fois dans les années 1920 par un agronome américain, Basil Bensin. Pour ce spécialiste en agronomie, l'idée d'agroécologie repose sur la possibilité de produire mieux avec des techniques et des procédés respectueux de la nature.

En France, le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation précise aujourd'hui que l'agroécologie est une manière de concevoir les systèmes de production, basés sur les fonctionnalités des  écosystèmes. 

Avec l'agroécologie, l'agriculture devient alors durable. Elle respecte bien sûr les hommes, en couvrant les besoins alimentaires et économiques et privilégie surtout la préservation de l'environnement. Avec la pratique de l'agroécologie, deux sciences, au moins, sont en synergie : l'agronomie et l'écologie, autrement dit l'agriculture et l'environnement.

 

Agroécologie : entre pratiques agricoles et discipline scientifique

Pour s'éloigner du modèle désastreux de l'agriculture intensive, l'agroécologie incite à de nouvelles pratiques. Les écoagriculteurs sont par exemple appelés à réduire l'utilisation de tout processus ou produit ayant un impact négatif sur l'environnement. 

Les ressources externes, comme les pesticides, les engrais, l'eau destinée à l'irrigation ou le carburant représentent un coût jusqu'à 60 % du chiffre d'affaires d'un agriculteur en moyenne. En économisant tous ces intrants, l'exploitant préserve ses finances et participe à la diminution de la pollution de l'air, des eaux et des sols.

L'agroécologie vise néanmoins à produire mieux, même en utilisant moins d'intrants. Son aspect scientifique prend alors tout son sens, car au savoir-faire des agriculteurs sont combinées diverses disciplines. Les sciences économiques apportent leur concours, grâce à l'étude et l'évaluation de la viabilité des actions de l'écoagriculteur sur le long terme et leurs impacts. 

Les spécialistes en agronomie quant à eux font partie intégrante de la démarche en appuyant l'écoagriculteur dans la recherche et la mise en place de procédés et techniques de culture plus efficaces. 

Les sciences de l'environnement constituent un cadre global du modèle, en indiquant les spécificités de chaque écosystème ainsi que les conseils pour sa préservation et son renouvellement.

Les aliments issus de l'agroécologie gagnent en qualité et en valeur. Sur le plan éthique, social et environnemental, les produits agroécologiques ont une plus-value bien supérieure à celle des aliments issus d'une agriculture intensive. 

L'agriculteur peut donc vendre sa production au meilleur prix, s'assurant une rémunération à la hauteur de son travail. Même s'il produit moins grâce à la réduction des intrants, il le fait mieux et recueille davantage de bénéfices. L'agroécologie est le modèle agricole de l'avenir. 

 

Notre recommandation : Privilégiez les écoagriculteurs en achetant leurs produits ; Ils sont issus d'un modèle privilégiant la préservation et le renouvellement de la nature.

Je partage l'article

1

Envie de participer à la lutte contre le réchauffement climatique avec Save 4 Planet ?

Une question : posez la sur le Forum ! ou Répondez à celles posées !  

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaire(s)

icon arrow-top