-

Temps de décomposition des déchets dans la nature

Image de temps déchets nature par adege

Déchets

Temps de décomposition des déchets dans la nature

Par la rédaction

Le 22/04/2020

Chaque année, la population mondiale produit une quantité importante de déchets liée à la consommation, dont une partie se retrouve dans la nature. Ces déchets peuvent parfois mettre du temps à se dégrader et polluent durablement l'environnement. Connaître la durée de vie des déchets est donc nécessaire pour optimiser leur gestion et limiter la pollution environnementale.

Quelle durée de vie pour les déchets dégradables ?

En raison de leur courte durée de vie, les déchets organiques sont les déchets les moins polluants. Le temps de dégradation varie de quelques jours à 12 mois en fonction de la nature du détritus. Pour les déchets en papier, il faut compter entre 2 semaines et 1 mois pour que le papier toilette se dégrade entièrement par exemple et 3 mois pour un mouchoir ou une serviette en papier. 

Le papier journal met quant à lui 3 à 12 mois pour se décomposer dans la nature, et une brique de lait en carton se dégrade en 5 mois.

Concernant les déchets végétaux issus du jardin, ils peuvent mettre quelques jours à quelques mois pour disparaître. Le temps de décomposition d'un trognon de pomme se situe entre 1 et 5 mois tandis que les épluchures de fruits et de légumes mettent de 3 à 6 mois pour disparaître dans la nature. Quant à une tige d'allumette en bois, il faut attendre 6 mois avant qu'elle ne se dégrade totalement.

 

Temps de décomposition des déchets dans la Nature

Temps de décomposition des déchets dans la Nature - Julie Blanc

 

Plastiques, aluminium, polystyrène... quel est leur temps de décomposition ?

Une grande partie des déchets rejetés dans la nature peut mettre de plusieurs années, à des centaines d'années avant de disparaître entièrement. Le chewing-gum, le mégot de cigarette et l'huile de vidange sont parmi les déchets résistants dont la durée de vie varie entre 1 et 10 ans.  

Il faut attendre plusieurs siècles pour que certains types de déchets puissent se décomposer, comme le plastique. Il faudra 400 ans à un sac en plastique pour se dégrader dans la nature, tandis qu'il faut compter entre 1 et 10 siècles pour une bouteille plastique. 

La dégradation de l’aluminium utilisé pour la fabrication de canette ou de boîte par exemple, a besoin de 10 à 500 ans, et 50 ans pour une boîte de conserve. La durée de vie du polystyrène peut atteindre 1 000 ans, de même que celle d'une cartouche d'encre. 

De leur  côté, les couches jetables, les serviettes et les tampons hygiéniques mettent entre 400 et 450 ans pour se dégrader dans la nature. En revanche, il faut au moins 5 000 ans au verre pour se dégrader naturellement.

 

Au delà de la durée de vie il faut considérer la pollution engendrée :

A titre d’exemple :

  • Un seul mégot peut polluer à lui seul 500 litres d'eau et la rendre impropre à la consommation.
  • Un seul accident nucléaire peut rendre la vie quasi impossible sur des milliers de kilomètres carrés

Pollution d'un mégot de cigarette infographie image 

 

La durée de dégradation des déchets nucléaires

Par rapport aux autres types de déchets, les déchets nucléaires passent par un long processus de décomposition qui peut durer des milliards d'années. S'il faut compter 8 à 60 jours pour que l'environnement élimine l'iode 131 et l'iode 125, le radium 226 nécessite près de 1 600 ans pour se dissiper entièrement dans la nature. 

Le carbone 14 a une durée de vie d'environ 5 730 ans et le plutonium 239, 24 000 ans. Quant au potassium 40 et l'uranium 238, il faut compter respectivement 1,3 milliard à 4,5 milliards d’années pour qu'ils se décomposent. 

 La durée de vie des déchets varie selon leur composition. Si les déchets organiques mettent peu de temps à se dégrader dans la nature, d'autres types de déchets sont en revanche plus résistants à la décomposition. Pour préserver l'environnement de la pollution, il est important pour chaque citoyen de faire attention à ses habitudes de consommation au quotidien, le meilleur déchet reste celui que l’on ne produit pas….

 

Réagissez : quels conseils proposez-vous pour réduire la production de déchets ?

 

Je partage l'article

4

Envie de participer à la lutte contre le réchauffement climatique avec Save 4 Planet ?

Une question : posez la sur le Forum ! ou Répondez à celles posées !  

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaire(s)

icon arrow-top